Comment rénover un parquet en bois massif et contrecollé ?

Le parquet en bois massif et contrecollé est très réputé pour sa résistance et robustesse à toutes épreuves. Grâce à ses propriétés thermiques, il a une bonne capacité à stocker la chaleur. Puis, il s’agit aussi d’un revêtement de sol esthétique et authentique.

Toutefois, il convient de noter qu’au bout d’un certain temps, le parquet en bois massif et contrecollé doit être entretenu par un professionnel puisqu’il peut se rayer, s’user et se couvrir de traces disgracieuses. Découvrez dans ce guide les principales étapes à franchir pour donner une seconde jeunesse à un parquet en bois massif et contrecollé !

Faire poncer le parquet en bois massif et contrecollé par un professionnel

La première étape d’une rénovation de parquet bois massif à la réunion est le ponçage. Celui-ci est réalisé à l’aide d’une machine professionnelle et il permet d’obtenir une surface propre, plane et lisse. S’il est effectué correctement, il peut garantir la mise en place d’une finition irréprochable. C’est pourquoi il faut faire appel à un menuisier.

D’ailleurs, ce dernier connaît très bien les techniques de ponçage et il sait que ce genre de travaux doit être fait dans le sens des lames pour suivre la fibre du bois, quelle que soit l’essence de bois utilisée pour concevoir le parquet : des bois exotiques, le chêne, le pin ou autres.

Bien choisir entre les différents types de finition

En ce qui concerne la finition, c’est-à-dire la deuxième étape, différentes options s’offrent à vous. Vous pouvez choisir entre appliquer du vernis ou appliquer de la cire. Mais avant cela, vous devez appliquer un primaire pour faciliter la vitrification et pour boucher les pores du bois. Vous pouvez également peindre votre parquet en bois massif et contrecollé pour le personnaliser et pour l’adapter à la décoration de vos pièces.

De nombreux consommateurs optent de nos jours pour la cire car c’est la solution la plus économique. De plus, elle permet de donner un aspect authentique séduisant aux planchers. Mais il y a lieu d’admettre qu’elle requiert un peu trop d’entretien. C’est pourquoi les autres consommateurs choisissent le parquet vitrifié.

Recouvert de vernis, ce parquet est plus résistant et plus facile à entretenir. Il modifie un peu l’aspect du bois, mais il peut être brillant, mat ou satiné, selon vos préférences. Ensuite, il peut aussi être agrémenté de finitions vieillies, patinées, huilées ou cirées.

La dernière alternative est l’huilage ou le traitement du parquet en bois massif et contrecollé avec de l’huile. Celle-ci se démarque par sa composition 100% naturelle, sa capacité à ne pas altérer l’aspect du bois et sa facilité d’entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *