Que savoir sur l’imprimante 3D ?

L’impression 3D consiste à superposer des couches de matières avec une imprimante 3D selon les cordonnées transmises par un fichier 3D. Si vous désirez en savoir un peu plus sur l’imprimante 3D, cet article est pour vous.

Une imprimante 3D 

Une imprimante 3D est une imprimante qui permet de produire des objets en relief à partir d’un dessin informatique. Cette technologie était jusqu’à présent réservée aux ateliers de design et aux industriels, qui s’en servaient surtout pour modéliser des pièces complexes. 

Son fonctionnement

L’impression 3D fonctionne donc selon plusieurs procédés, qui diffèrent selon le type d’imprimante 3D utilisée mais le principe de base reste le même c’est à dire superposer des couches de matières selon les coordonnées d’un fichier 3D. La différence se situe sur la manière dont sont déposées et traitées ses couches, ainsi que le type de matériau utilisé. L’objet 3D à produire est automatiquement découpé en tranches par le logiciel de l’imprimante. L’appareil va ensuite déposer ou solidifier de la matière qui formera des couches successives pour créer l’objet fini.

Combien ça coûte ?

Le prix d’une imprimante 3D dépend pour beaucoup des dimensions de l’objet que l’on souhaite réaliser. Pour des imprimantes 3D grand public, il faut prévoir entre 500 et 2.000 euros. Grâce au financement participatif le fabricant américain Pirate3D vende son imprimante Buccaneer à moins de 350 dollars (environ 260 euros) mais pour ce prix il vous sera seulement possible de réaliser des objets de petite taille.

Meilleurs imprimante 3D

GIANTARM D200 imprimante 3D

Facile à utiliser, vous aurez à disposition un écran tactile couleur de 4,3 pouces, qui ne demandera pas un savoir-faire particulier pour le manipuler. Avec l’imprimante GIANTARM D200, vous profiterez d’un appareil fiable, que vous pouvez utiliser en toute sécurité. Et même en cas de panne de courant, l’appareil pourra poursuivre son travail sans aucun problème une fois l’électricité revenue. Vous pouvez également le mettre en pause pour poursuivre le travail après. De plus, il est compatible avec le système d’exploitation Windows, Mac, et Linux. Vous pouvez également utiliser plusieurs types de logiciels de contrôles avec, comme EasyPrint, Repetier-Host, Simplify 3D, Cura, Slic3r, etc. 

 

Elle possède une entrée de 110V-240V et une sortie de DC24V / 360W. Elle a un verre qui résiste à la chaleur et bien taillée. Faite à moitié d’acier inoxydable pour les axes XY et à moitié de plomb pour l’axe Z, votre imprimante 3D ne risquera pas de s’abîmer. Elle est également dotée de tiges qui ne craignent pas l’usure.

 

En effet, elle est équipée d’un détecteur de filament qui a pour fonction de faire en sorte que l’imprimante puisse se suspendre de façon temporaire au cas où elle remarque l’absence de filament. GIANTARM D200 imprimante 3D présente une extrémité chaude amovible, que vous pouvez placer et enlever à volonté, et en cas de besoin. Fait d’un châssis en métal, cette imprimante est très robuste tout en restant design.

EN bref, Le prix d’une imprimante 3D performante, son utilité limitée et la maîtrise technique nécessaire à sa mise en œuvre freinent son apparition comme appareil d’usage domestique. Toutefois n’hésitez pas à consulté un site de test imprimante 3D, avant de vous en procurez un.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *