Roue de brouette : Qu’en est-il réellement ?

L’histoire de la brouette s’inscrit dans l’histoire des techniques. En histoire, il est très dangereux de qualifier d’ancien ce qui a l’apparence du naturel en soi.

De façon très générale, on définit une brouette comme un petit tombereau à une ou deux roues servant à assurer le transport de lourdes charges sur des chantiers ou dans des jardins et que de façon très ordinaire, l’on pousse devant soi.

La brouette est un outil fonctionnel pour assurer le transport de matériaux ou d’outils sur des terrains peu inclinés ou qui sont accidentés.

C’est un outil indispensable aussi bien sur les chantiers, dans les fermes que dans les jardins ; la brouette rend plus aisé le déplacement des charges qui peuvent encombrer ou qui sont trop lourdes à porter.

On lui a attribué le principe de l’évier associé à la position du centre de gravité vers l’aplomb du point d’appui qui est la roue, et c’est ce qui lui confère une grande efficacité.

Mais son utilisation et sa répandue restent limitées et très lentes à travers le monde.

Titre 2 : Quelles les origines d’une roue de brouette ?

De par son sens étymologique, la brouette se définit comme un engin (véhicule) à deux roues.

De ce qui se dit, la brouette serait une invention chinoise dans les tous débuts de l’époque chrétienne, disons environ dix siècles avant l’apparition de l’ère chrétienne sur le continent européen. Mais les opinions à ce sujet semblent divergées, les sinologues restent flous dans leurs affirmations.

Certaines sources affirment que pendant la période des trois royaumes, le général Liang aurait transporté ses armées et ses blessés en servant des brouettes.

La première représentation de la brouette parut au milieu du XIIIe siècle et il n’y a cependant pas de représentations figurées ni de textes écrits précis à cette époque.

Bien vrai que le principe de roue de brouette en lui-même n’ait point changé, la brouette a connu tout de même certaines améliorations depuis tout ce temps.

Aux jours d’aujourd’hui, on distingue des brouettes motorisées, des brouettes pliantes ou des brouettes à roue équipées de pneumatique.

Malgré l’importance de l’importance de la brouette, il reste toujours utilisé dans les campagnes et surtout sur les chantiers et sa diffusion reste limitée et assez lente.

A quoi servent les roues d’une brouette ?

La brouette a une fonction bien précise et déjà prédéfinie ; elle répond à certains besoins. Elle se charge d’augmenter la puissance dans le transport par un homme de différents objets par la voie à aménagement rudimentaire. Elle put être donc définie comme un objet technique ou agence de transport qui permet d’augmenter la capacité de transports de divers objets par un homme.

Remarquez ! La brouette ne répond pas seulement à ce besoin ; comme pour pratiquement tout objet technique et de même que les objets techniques ne portent pas en eux cette fonction principale, la brouette peut donc bel et bien utilisée à d’autres fins et pour autres choses.

La brouette facilite le déplacement des objets trop lourds et difficiles à être portés, en ce sens elle est un excellent moyen de transport au même titre que la moto et la voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *