Comment calculer le rendement d’un investissement immobilier ?

Vous avez mis de l’argent de côté et envisagez d’investir dans la pierre ? Vous vous demandez si un investissement immobilier en vaut la peine? Vous êtes intéressé par l’achat d’un appartement pour le le louer, c’est le bon moment, car surtout dans les grandes villes, les demandes d’appartements à louer sont en constante augmentation.

Le secteur immobilier après les années difficiles de la crise économique de 2008 commence à afficher une tendance résolument positive. Par conséquent, dans le contexte actuel, les investissements immobiliers pourraient représenter une excellente opportunité de gain pour ceux qui pourront profiter de la situation. Tout d’abord, en investissant dans des propriétés qui peuvent garantir un revenu constant dans le temps.

Le choix d’investir dans un bien immobilier doit cependant toujours être fait en tenant compte de la capacité à calculer le rendement de l’investissement immobilier réalisé, dérivant de la location du bien. Que vous entrepreniez un investissement immobilier pour la première fois, ou que vous possédiez déjà plusieurs propriétés, peu importe: vous ne pouvez jamais négliger le calcul du rendement de votre investissement immobilier.

S’assurer que la propriété se paie d’elle-même au fil du temps est beaucoup plus important que d’obtenir une remise lorsque vous l’achetez ou un profit lorsque vous la vendez. Si vous envisagez d’investir dans l’immobilier commercial, voici les principales questions que vous devrez vous poser:

  • qu’est-ce que le rendement immobilier?
  • comment calculer le retour sur investissement?
  • d’où vient le rendement?
  • quel est le retour sur investissement?
  • est-il correct de n’utiliser que le taux de rendement pour évaluer la solidité d’un investissement?
  • quel est le revenu locatif idéal pour décider d’acheter?
  • Qu’est-ce que le rendement immobilier?

Le rendement nous permet de mesurer les revenus futurs produits par notre investissement. Le rendement immobilier est particulièrement important dans le secteur commercial, car les taux de croissance du capital ne sont généralement pas aussi élevés que ceux du marché immobilier résidentiel. Il est donc essentiel de savoir calculer le rendement de notre propriété pour décider d’investir ou non.

Comment calculer le retour sur investissement?

Le calcul du rendement d’un immeuble de placement est défini en pourcentage, basé sur le coût ou la valeur marchande du bien, le revenu annuel et les frais d’exploitation. Il ne tient pas compte de la croissance du capital, qui correspond à la valeur de la propriété qui augmente au fil du temps.

Lors du calcul du rendement, il est important de faire la distinction entre «rendement brut» et «rendement net». Le rendement brut est calculé avant les dépenses, tandis que le rendement net comprend également les dépenses courantes telles que les dépenses d’exploitation, les frais d’entretien, les droits de timbre et d’autres dépenses, telles que la fiscalité des propriétés vacantes.

Le rendement est calculé en divisant les revenus locatifs annuels d’un bien immobilier en fonction du coût d’achat, selon la formule suivante:

Rendement brut = revenu locatif annuel (loyer mensuel x 12 mois / valeur de la propriété) x100.

Ainsi, si le prix d’achat du bien est de 750 000 € et que vous le louez à 6 000 € par mois (72 000 € par an), le rendement annuel de votre investissement sera de 9,6%. Le rendement ainsi calculé ne prend pas en compte les dépenses courantes liées à l’activité et représente donc le rendement brut.

Les propriétés commerciales se caractérisent par un rendement beaucoup plus élevé que les propriétés résidentielles, avec des rendements supérieurs à 7% par rapport aux rendements de 4 à 5% des propriétés résidentielles.

Des sites internet comme « rendementlocatif.com » vous permettent de calculer le rendement de manière automatique et personnalisé. De plus avec leur offre de parrainage, économiser plusieurs mois d’abonnement en partageant votre code parrainage Rendement Locatif au plus grand nombre !

D’où vient le rendement?

Les principaux moteurs du marché de l’immobilier commercial sont la production nationale, la confiance des entreprises et les taux d’emploi. Tous ces trois facteurs sont influencés par la confiance des consommateurs, la politique et l’économie. Les retours de propriétés commerciales sont soumis aux conditions du marché, en fait les affaires peuvent même échouer. Ce risque se reflète dans les rendements plus élevés des propriétés commerciales.

Quel est le retour sur investissement

La demande de biens immobiliers détermine de manière significative le rendement de l’immobilier commercial. Lorsque la demande est élevée, le coût d’achat d’un immeuble de placement augmente et le rendement diminue. Le phénomène défini comme «resserrement des rendements» se produit donc.

Si, au contraire, la demande de biens immobiliers diminue, les prix baissent et les rendements peuvent augmenter. À mesure que le ratio loyer / valeur augmente, ce que l’on appelle la «flexibilité des rendements» se produit.

Cependant, en plus de la mesure du retour sur investissement, de nombreux autres facteurs doivent être pris en compte, tels que la probabilité de trouver un bon locataire à long terme, les coûts d’entretien et d’infrastructure, l’adéquation et l’emplacement d’une propriété, et tout d’autres facteurs pouvant affecter la capacité à atteindre le rendement attendu.

Est-il correct de n’utiliser que le taux de rendement pour évaluer la solidité d’un investissement?

Si le taux de rendement est un bon indicateur de la bonté d’un investissement immobilier, ce n’est certainement pas le seul facteur à considérer. Il y a des investissements qui pourraient faire l’objet de spéculations de marché et d’événements imprévus. Bien entendu, vous devez également tenir compte du potentiel de croissance du revenu produit par la propriété, ainsi que des changements dans la valeur de la propriété elle-même.

Par exemple, si vous achetez une propriété pour 750 000 €, en calculant que vous gagnez 75 000 € par an en réalisant un revenu, vous vous attendez à un taux de rendement de 10%. En supposant que le marché local évolue et que la valeur du bien augmente à 1 500 000 €, vous aurez un taux de rendement moins rentable de 5%. Dans ce cas, il peut être préférable de vendre la propriété et d’investir les bénéfices qui en résultent dans un autre investissement.

Quel est le revenu locatif idéal pour décider d’acheter?

Un bon retour sur une propriété achetée à des fins de location est d’environ 8% ou plus. En dessous de cette valeur, le flux de trésorerie de la propriété peut ne pas être suffisant pour couvrir les frais de fonctionnement, le paiement de l’hypothèque et aussi les problèmes inattendus qui pourraient survenir lors d’un investissement dans la propriété.

Mais le rendement n’est pas le seul facteur à considérer, il est également nécessaire d’évaluer la zone dans laquelle se trouve la propriété. Pour comprendre si l’investissement en vaut la peine, vous pouvez utiliser le taux de rendement moyen de la zone où se trouve le bien afin de déterminer le revenu que le bien doit produire.

Multipliez simplement le prix demandé à l’achat par le taux de rendement de propriétés similaires dans la région pour trouver le revenu net recommandé.

Par exemple, si vous avez acheté un bien immobilier pour 500 000 € dans une zone où le taux de rendement des biens similaires est d’environ 8%, le revenu net recommandé sera calculé comme suit: 500 000 x 0,08 = 40 000 €. Cela représente le revenu net que la propriété doit produire chaque année pour avoir un taux de rendement égal à 8%, par conséquent vous devrez ajuster le loyer relatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *