Pourquoi faire un diagnostic avant travaux?

Dès qu’il s’agit de travaux importants comme une rénovation, réhabilitation voire démolition, il est nécessaire de réaliser un diagnostic. Ceci est fait dans le but de s’assurer de la conformité des matériaux présents dans l’immeuble concerné. Mais la raison principale de ce repérage amiante avant travau est d’ordre sanitaire. En effet, compte tenu de la toxicité de ce produit, il est nécessaire de connaitre si oui ou non, de l’amiante est bien présent dans les structures mêmes de l’immeuble. Ce contrôle est donc programmé dans le souci de protéger les personnels qui feront parties du chantier, mais également pour connaitre les démarches à suivre pour la gestion des déchets après les travaux.

 

Diagnostic de l’amiante avant travaux

L’amiante est un produit chimique particulièrement dangereux pour la santé si bien qu’en 1997, son utilisation a été interdite par la loi. En effet, nombreux ont été touché par des maladies majoritairement pulmonaires, car une fois que les fibres d’amiante sont détruites, elles sont facilement inhalées par les voies respiratoires et engendrent des conséquences dévastatrices sur les poumons à l’instar d’un cancer. Or, l’amiante a été utilisé de manière systématique sur les différents matériaux de construction pour ses facultés d’isolation thermique et acoustique. Aussi, dès qu’il s’agit de vendre et surtout de rénover ou de démolir des maisons construites avant la date d’interdiction, le diagnostic amiante avant travaux est obligatoire. Ce diagnostic vise donc en premier lieu à confirmer si oui ou non, de l’amiante est présent dans les constructions de la maison. Ensuite, il faudra passer au repérage des différentes localisations exactes des matériaux et produits contenant de l’amiante sans oublier qu’il faudra préciser l’état de conservation de ces derniers. Généralement, on le retrouve dans les tuyauteries, les conduits de ventilation, les plafonds, les murs du sous-sol du garage, les toitures à cause des plaques d’amiante-ciment utilisées à cette époque, les gaines de ventilation, les dalles vinyle-amiante, etc.

 

Les risques encourus en cas d’exposition

Il faut noter que l’exposition à l’amiante ne concerne pas seulement la rénovation ou la démolition de construction. Dès que le matériau le contenant se détériore, cela est déjà nocif pour les personnes de l’entourage. Il est donc nécessaire de faire un diagnostic de temps en temps. Les risques principaux encourus par les personnes qui inhalent par inadvertance ces filaments fins et fragiles sont les maladies respiratoires, les lésions de la plèvre, le cancer du poumon ou le cancer de la cavité abdominale. Seules les sociétés habilitées peuvent intervenir pour procéder à un retrait de l’amiante.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *