Comment aménager une chambre de maison de retraite ?

Qu’il s’agisse d’une maison de retraite, ou d’une chambre d’hôpital, il est certain que l’aménagement n’est pas semblable à celui d’une chambre classique. Il y a plusieurs éléments à respecter, et plusieurs détails auxquels on ne pense pas forcément de suite. Voici quelques indications pour vous aider à aménager correctement une chambre dans une maison de retraite.

 

Adapter le mobilier

Il est très important d’adapter le mobilier, en fonction de la place que vous aurez dans la chambre en question, mais également pour la sécurité du patient. Vous pouvez trouver du matériel de professionnel et destiné à ce genre d’établissements auprès d’une entreprise spécialisée dans l’agencement hospitalier dans l’Est, ou dans n’importe quelle autre région de France. Généralement, ces spécialistes peuvent vous proposer des meubles qui seront adaptés, pratiques et faciles à nettoyer. Les matières sont très importantes également, car il faut que les différentes personnes employées de cette maison de retraite puissent nettoyer et utiliser correctement tous les meubles de la chambre.
Il faut aussi penser différemment que pour une chambre classique. Par exemple, l’armoire peut tout à fait être remplacée par des placards qui seraient intégrés directement aux murs. La télévision peut elle aussi être accrochée au mur avec un bras articulé universel. Toujours dans les meubles suspendus, la tête de lit peut être agencée sur un chevet amovible d’un côté ou de l’autre du lit. La fenêtre de la chambre doit être tout en hauteur avec une allège vitrée. De ce fait, les résidents en fauteuil roulant pourront eux aussi, voir à l’extérieur. Pour finir, certaines chambres peuvent être équipées d’un faux-plafond afin d’y dissimuler un rail de transfert. On peut également ajouter un porte bagage discret, au-dessus de la porte d’entrée par exemple.

Bien penser l’espace

Si les meubles sont importants, il faut également bien réfléchir à l’espace et à son organisation dans la chambre. Il faut s’imaginer que certains patients seront peut-être en fauteuil roulant ou munis d’un déambulateur. De ce fait, il est préférable de respecter les normes PMR (Personne à Mobilité Réduite), afin de laisser suffisamment d’espace pour que les personnes puissent manœuvrer avec leur fauteuil. L’espace doit être privé et personnalisable. Par exemple, le nom du patient doit être inscrit sur une plaque personnalisée devant la porte. Toujours concernant la porte, elle peut être équipée d’un système anti-intrusion afin de garantir la tranquillité des résidents.
Tout l’équipement de l’intérieur de la chambre devra rappeler au résident sa propre résidence, afin de ne pas trop le dépayser. Il faudra qu’il puisse recréer l’ambiance de son propre domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *