Je veux acheter une maison vendue pour taxes impayées

En matière immobilière, il existe toujours de bonnes occasions d’acheter une maison sans avoir à dépenser beaucoup. Acheter une maison vendue pour taxes impayées est une possibilité qui s’offre à vous. Vous voulez ainsi vous offrir une maison en vente pour défaut de paiement de taxes. Cependant, vous ne savez pas comment vous y prendre. Quel est le processus à connaître pour acheter ce genre de maisons au Québec ? Les offres de vente de ce type en valent-elles réellement le coup ?

Qui s’occupe de la vente d’une maison pour taxes impayées ?

Il faut d’ores et déjà noter que ce type de vente se fait généralement dans les provinces canadiennes par vente aux enchères. La loi sur les cités et les villes permet aux Mairies de récupérer les taxes impayées par un individu en vendant aux enchères sa propriété. Notez qu’aucun jugement légal n’est requis pour ce genre de ventes. Toutefois, il y a des règles strictes à respecter par la municipalité.

Il faut avant tout accorder un délai de 6 mois au propriétaire pour qu’il paie à la municipalité les taxes dues. S’il ne réussit pas à s’acquitter du paiement, dans ce cas, la Mairie a la possibilité de confisquer sa propriété et de la mettre aux enchères. La liste des maisons des récalcitrants doit être publiée trente jours avant la vente aux enchères. Les copropriétaires en hypothèque peuvent aussi payer les taxes impayées avant la date de la mise en vente. Généralement, ils paient pour éviter de perdre leur propriété. Cependant, s’ils ne le font pas à temps, les enchères seront ouvertes. Vous pourrez donc enchérir sur la maison si votre volonté d’acheter une propriété en vente pour taxes impayées.

Comment acheter une maison en vente pour taxes impayées ?

Avant tout, consultez la liste des propriétés qui sont dans cette situation. Cela vous permettra d’opter votre choix sur la maison qui vous correspond. La liste est généralement publiée par la municipalité deux fois dans le journal local et en ligne. Les dates de l’enchère, suivant les villes canadiennes, se programment en fin d’année (novembre-décembre).

L’heure de la vente connue, il faut maintenant connaître les pièces à fournir au moment de l’achat. Il faudra vous munir de votre pièce d’identité, de votre passeport canadien, du permis de conduire ou de la carte soleil.

S’agissant des modalités de paiement, notez qu’il se fait par chèque, transaction bancaire ou en liquide à la fin de la vente. En général, les cartes de crédit ne seront pas permises dans ce genre d’achat.  Seuls un chèque certifié, une traite bancaire ou l’argent comptant vous permettront de conclure la vente. Si le montant de votre chèque est supérieur à la valeur de la propriété, la mairie vous remboursera dans un délai de dix jours.

Cependant, il est important de vous prévenir qu’il ne sera possible d’inspecter l’état de la maison avant la vente. Donc, la municipalité ne vous fera aucune garantie légale. En définitive, retenez que la maison n’est pas immédiatement à vous après achat. Le propriétaire aura encore un an pour rembourser les taxes impayées. S’il ne fait pas pendant douze mois, la maison est légalement votre propriété.

Il faut s’assurer du mieux que vous pouvez que tout soit en ordre. Autant la toiture que le coffrage maison St-Jérôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *