Solution minceur : le patch amincissant est-ils vraiment efficace ?

Le patch transdermique amincissant est la tendance minceur du moment. A coups de spots publicitaires intrusifs et de publications sponsorisées sur les réseaux sociaux, on les présente comme la solution miracle pour ceux qui désirent affiner leur silhouette à moindres frais. S’agit-il d’une prouesse thérapeutique ou d’un énième subterfuge visant à soutirer de l’argent à des personnes crédules et peu avisées ?

Les promesses des patchs transdermiques amincissants

Les sites qui commercialisent les patchs amincissants ne sont pas avares en promesses lorsqu’ils évoquent le potentiel minceur de leurs produits. Collez le patch, attendez qu’il fasse effet (une heure en moyenne) puis buvez beaucoup d’eau… Et le tour est joué !
Exploitant les vertus prétendument amincissantes du thé vert, de la menthe japonaise ou de la caféine, le patch contiendrait des substances actives qui accélèrent le métabolisme, réduisent l’appétit et drainent les toxines. Elles s’attaquent également aux surcharges adipeuses sans provoquer de relâchement cutané. C’est presque trop beau pour être vrai !
L’engouement pour cette solution miracle peut se comprendre. Les méthodes éprouvées pour amincir sa silhouette (activité physique régulière, régimes pauvres en calories…) peuvent être éprouvantes et difficiles à appliquer. Et c’est ce qui rend le concept du patch minceur, en tant que solution rapide et peu contraignante, si attrayant. Encore faut-il qu’il soit efficace.

Un patch peut-il réellement vous aider à perdre du poids ?

Les patchs transdermiques sont utilisés pour de nombreuses indications : traitement contraceptif, aide au sevrage tabagique, gestion de la douleur… Diffusées à travers la peau, les substance actives qu’ils contiennent intègrent directement la circulation sanguine. Comme elles ne passent pas par le système digestif, elles ne risquent pas de se dégrader et de perdre leur efficacité. En théorie donc, un patch transdermique pourrait aider à réduire l’appétit et à maitriser le poids. Cependant, il n’existe pour l’heure aucun patch cliniquement prouvé et homologué par les organismes de contrôle médical. Seuls quelques médicaments amincissants directement injectables sont homologués par les instances sanitaires.
Certains des ingrédients énumérés dans ces patchs, tels que la menthe et le thé vert sont souvent vantés pour leurs vertus amincissantes. Mais à ce jour, leur efficacité clinique reste toujours à prouver. Et comme aucun de ces patchs minceur n’est approuvé, vous ne saurez jamais avec certitude s’il contient les molécules amincissantes qu’il prétend avoir. Pire encore, le patch pourrait libérer dans le corps des ingrédients dangereux, évidemment non-inscrits sur la liste des ingrédients.

Les patchs minceur peuvent aider à perdre du poids… par effet placebo

Si vous réduisez vos apports caloriques et augmentez l’exercice physique pendant que vous portez le patch, vous perdrez certainement du poids. Ainsi, à défaut d’être réellement efficace, le patch amincissant peut inciter les personnes qui y recourent à changer de mode de vie. Moins de grignotage, une meilleure hydratation et une vie active et saine, voilà pour l’effet placebo des timbres transdermiques amaigrissants.
Pour le reste, soyez toujours sceptique et demandez l’avis de votre médecin avant d’adopter un traitement amincissant miraculeux.
En attendant, si vous voulez perdre du poids, optez plutôt pour une alimentation saine et faites du sport. Si vous êtes un incorrigible flâneur, vous pouvez opter pour la chirurgie esthétique via https://www.clinique-espoir.fr/  afin de sculpter le corps de vos rêves sans vous tuer à la salle de sport.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *